FR Лица победы

Kaidalov Ivan Andreevich

Né le 18 avril 1923 à Surgut. Originaire de Sibérie, originaire d'une ancienne famille cosaque. Dès l'enfance, l'âme d'Ivan a été attirée par la romance, la poésie, la musique, donc dès l'âge de 16 ans, il s'est engagé dans un travail culturel et éducatif: il a emmené des films muets dans les villages et s'est lui-même engagé dans le doublage. À l'automne 1941, il se rendit en voiture à Laryak et y passa l'hiver - montrant des films autour des yourtes et des villages. Au cours de l'hiver 1942, il reçut une convocation à l'armée rouge active. Je n'ai pu quitter Laryak qu'en mai, lorsque la rivière s'est ouverte. Le même mois, à bord du premier bateau à vapeur, Ivan Andreevich, 18 ans, partit défendre sa patrie. Tout d'abord, il a été envoyé au régiment d'artillerie antiaérienne d'Omsk, où il a étudié pendant un an et a reçu le grade de sergent. Chemin de combat: a participé à la défense de Moscou, libéré la Crimée, servi à la frontière avec la Turquie. Le commandement a remarqué un carabinier sibérien bien ciblé, et Ivan Andreevich et ses collègues ont suivi une formation spéciale au renseignement. En février 1945, à la Conférence de Yalta, entre autres, il a assuré la protection des dirigeants politiques de trois puissances - les États-Unis, l'Angleterre et l'URSS. Après la fin de la Grande Guerre patriotique, il est resté dans l'intelligence. Récompenses: Ordre de la guerre patriotique, degré II; médaille "Pour la Victoire sur l'Allemagne dans la Grande Guerre Patriotique 1941-1945." Il retourna à Surgut en mai 1948 et, ayant reçu une recommandation du comité du parti du district, il travailla comme directeur de la Maison de la Culture. Il a ouvert un théâtre amateur, dont les acteurs étaient des enseignants, des médecins - l'intelligentsia locale. Ivan Andreevich était une personne très active et intrépide. En mars 1957, depuis un immeuble résidentiel en feu de la rue Peschanaya, il transporta trois enfants: Tanya, Seryozha et Volodya Laverkovykh. Pour cet acte I.A. Kaidalov a reçu la médaille «Pour le courage dans le feu». En 1958, il crée une fanfare. Après dix ans de travail dans la culture, il part pour Khanty-Mansiysk pour étudier en tant que capitaine-mécanicien de la flotte: à ce moment-là, six enfants grandissent avec sa femme, également avec l'héréditaire cosaque Domnika Yakovlevna Parunina, et la marine paie davantage. Les prochaines décennies de sa vie, Ivan Andreevich se consacre au transport fluvial. Lorsqu'il travaillait dans l'industrie du bois, il faisait du rafting sur un bateau, transportait des produits sur les sites. À l'âge de 70 ans, du poste de capitaine d'un navire appartenant à Surgutgazprom LLC, il part pour un repos bien mérité. Il est décédé le 17 août 2001. Il a été enterré à Surgut.