FR Лица победы

Vokuev Nifont Trofimovich

Né le 1er janvier 1923 dans le village. Saranpaul dans la famille de Trofim Filippovich et Feodosia Ivanovna Vokuev. En 1941, il est diplômé de l'école pédagogique Salekhard. Presque aussitôt, il a été repêché au front. Chemin de combat: a participé à des batailles dans le cadre des fronts Caucase, Caucase du Nord, Troisième et Quatrième de décembre 1941 à mai 1945. En avril 1945, il est grièvement blessé, après un long traitement en septembre 1946, il est démobilisé avec le grade de lieutenant de garde. Récompenses: Ordre de l'étoile rouge, Ordre de la guerre patriotique, 1re classe, Médaille du courage. Dans la période d'après-guerre, il a travaillé au Komsomol, au parti et aux postes soviétiques: premier secrétaire du comité de district de Khanty-Mansiysk du Komsomol, premier secrétaire du comité de district de Berezovsky du PCUS, premier secrétaire du comité de district de Laryaksky du PCUS, deuxième secrétaire du comité de la ville du CPSU au président du conseil exécutif de Khanty-Mansiysk du district soviétique de Khanty-Mansiysk comité exécutif du district. Pour ses exploits de travail, Nifont Trofimovich a reçu l'Ordre de la bannière rouge du travail, deux ordres de l'insigne d'honneur, la médaille "Pour un travail courageux en commémoration du 100e anniversaire de la naissance de V. I. Lénine", "Pour l'exploration des ressources minérales et le développement du complexe pétrolier et gazier de la Sibérie occidentale" et autres Travailleur émérite de la culture de la Fédération de Russie, Excellence de l’éducation du public, Excellence de la santé publique, Excellence des services aux consommateurs. Depuis octobre 1978, Nifont Trofimovich était un retraité personnel d'importance républicaine. En 1980, Vokuev Nifont Trofimovich a reçu le titre de «citoyen d'honneur du district soviétique». En 1988, Nifont Trofimovich a été nommé chef du groupe de travail pour la préparation du livre "Mémoire" dans la région de Tioumen et rédacteur en chef adjoint de cette publication. Comme le rappelait Nifont Trofimovitch lui-même: «À l'époque de la guerre, dans les hôpitaux, le soir, pendant les dix-huit longs mois de traitement, mes camarades et moi avons réfléchi à la manière de conserver les noms de ceux qui sont morts pendant la guerre à la mémoire de nos descendants. Mais l'éternel trouble du temps, le rythme effréné des années de reprise d'après-guerre, le travail acharné à des postes de responsabilité n'ont pas permis de fouiller dans les archives. " Avec la participation directe de N. Vokuev, neuf volumes du livre régional "Mémoire" ont été préparés et publiés. Il est décédé le 22 septembre 1997, a été enterré à Tioumen.